Contactez-nous 05 33 13 01 28
Adresse 242, avenue cronstadt 40000 Mont de Marsan
La télésurveillance

La télésurveillance

Dans le domaine de la sécurité, une des grandes modes actuelles est la vente d’un abonnement de télésurveillance. Les prix oscillent entre 20 et 50 euros. Si sa rentabilité pour les opérateurs n’est pas à prouver, son utilité et son efficacité sont moins évidentes à démontrer. Je vais essayer de faire un point sur l’intérêt réel de ce service.

télésurveillance

La télésurveillance, qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’un abonnement mensuel payé à une société spécialisée à laquelle vous allez relier votre système d’alarme. Celui-ci doit donc être au moins équipé d’un transmetteur digital RTC, voire d’un transmetteur IP et/ou un transmetteur GSM.

En cas de déclenchement à cause d’un événement d’alarme, un opérateur de la société de télésurveillance va recevoir une alerte avec tous les détails relatifs au déclenchement que l’installateur aura pu programmer. Exemples : les zones en alarme, les sabotages, les coupures de courant, les pertes de liaison…

Une fois cette alerte reçue, l’opérateur applique les consignes indiquées dans le dossier client. Cela commence en général par un appel au client ou à un de ses proches. Cela peut aussi être l’envoi d’un vigile sur place (une prestation le plus souvent facturée). Dans certains cas très précis l’opérateur peut appeler la police.

Voici en résumé ce qui vous est vendu par les sociétés spécialisées. Je vais y apporter quelques précision.

Appeler la police, oui mais pas n’importe comment.

De base, un déclenchement d’alarme n’autorise pas la société de télésurveillance à appeler la police. Si cette dernière reçoit un appel pour un simple sonnerie d’alarme sans infraction, elle peut envoyer une amende à la société. Pour avoir l’autorisation d’appeler la police, il faut avoir une confirmation visuelle qu’une intrusion est en cours.

Qu’est ce qu’une confirmation visuelle ? Deux réponses :

  • une personne physique se déplace pour aller voir sur place, le client ou un vigile. En cas d’infraction constatée, on peut enfin prévenir les forces de l’ordre. Problème : le temps qu’une personne se déplace, il sera presque toujours trop tard.
  • la vidéosurveillance. Si vous avez chez vous un système de vidéosurveillance de qualité permettant d’observer la scène en temps réel, cela équivaut à une levée de doute d’une personne sur place.

Attention ! : Une simple photo prise par un détecteur-caméra, comme en proposent de nombreuses sociétés de télésurveillance, n’est pas une équivalence à une vraie image de caméra. Sur une photo, il est bien difficile de connaitre les véritables intentions de l’intrus. Est-ce le client qui a oublié son code ? Est-ce le voisin à qui le client a prêté les clefs ? Que fait-il ? Difficile de le savoir avec un simple cliché. Une caméra permet de voir en temps réel quelqu’un fracturer une porte ou fouiller. La situation est de suite très claire. 

Rappelons que selon l’article 16-1 de la loi 83-629 considère que :

Est injustifié tout appel des services de la police nationale ou de la gendarmerie nationale par les personnes physiques ou morales exerçant des activités de surveillance à distance des biens meubles ou immeubles qui entraîne l’intervention indue de ces services, faute d’avoir été précédé d’une levée de doute consistant en un ensemble de vérifications, par ces personnes physiques ou morales, de la matérialité et de la concordance des indices laissant présumer la commission d’un crime ou délit flagrant dans les locaux surveillés.

Quels autres services la télésurveillance peut elle rendre ?

La télésurveillance peut avoir d’autres utilités. Dans une entreprise par exemple on peut indiquer dans les consignes les heures d’ouverture et de fermeture. Si l’alarme n’a pas été mise en route un certain temps après l’heure de fermeture, l’opérateur peut appeler le client pour lui demander si cela est normal. Idéal pour éviter un oubli qui peut être fatal si vous avez de nombreux employés susceptibles de faire la fermeture (il suffit d’une seule fois).

De même, en cas de coupure de courant de plusieurs heures, l’opérateur peut vous prévenir et vous permettre de sauver le contenu de vos congélateurs ou de vos chambres froides.

Quand faire appel aux services d’un télésurveilleur ?

Avant de souscrire à ce genre d’abonnement, il convient de respecter quelque règles.

– Avoir un système d’alarme de qualité et bien installé. Un système d’alarme mal pensé sera contre productif.

– Avoir au moins deux transmetteurs, par exemple RTC/GSM, l’un étant capable de secourir l’autre en cas de coupure de ligne.

Ensuite deux possibilités :

– Vous entrez dans les services supplémentaires que peut vous offrir la télésurveillance (coupure d’électricité, oubli d’alarme, etc…) et donc celle-ci se justifie facilement.

– Votre but est de faire de la levée de doute pour appeler la police. Il vous faudra alors un système de vidéosurveillance bien pensé et surtout d’assez bonne qualité pour faire une levée de doute efficace.

Attention !! : Certain télésurveilleurs facturent l’option de levée de doute par vidéo ce qui est une hérésie. Cela doit faire partie du forfait télésurveillance de base, la télésurveillance n’ayant que peu d’intérêt sans levée de doute.

Le tarif moyen de télésurveillance sans engagement est aux alentours de 25 euros par mois TTC.

Tout comme pour les téléphones portables, méfiez vous des abonnement liés à une période d’engagement. Et encore plus de ceux vendus avec du matériel « gratuit ». C’est rarement un signe de qualité.

Devis gratuit

Envoyez votre demande dès maintenant, nous vous contacterons dans les plus brefs délais pour convenir d’un rendez-vous et établir un devis gratuit.