Contactez-nous 05 33 13 01 28
Adresse 242, avenue cronstadt 40000 Mont de Marsan
Septième enquête de l’ONDRP et de l’INSEE sur la délinquance

Septième enquête de l’ONDRP et de l’INSEE sur la délinquance

http://www.inhesj.fr/en/ondrp/les-publications/rapports-annuels

(ONDRP) et l’ ont publiés le mois dernier leur septième enquête annuelle dite de « victimation » qui consiste à interroger les Français sur les faits de délinquance dont ils disent avoir été victimes, ce qui contraste avec les chiffres officiels. En effet de nombreux actes de délinquances ne font pas l’objet d’une plainte et ne sont donc pas comptabilisés dans les études nationales sur la délinquance.

En 2012, il y a eu en France 4,2 millions de vols et tentatives, soit deux à trois fois plus que les chiffres officiels, d’après cette enquête, qui se base sur des entretiens. Mais seulement 39% des victimes ont déposé plainte pour un vol et 20% pour tentative.

  • Explosion des cambriolages

Presque 2% des ménages français déclarent avoir été victimes de cambriolages ou de tentatives dans leur résidence principale, soit 600 000 faits (un cambriolage toute les 53 secondes). En plus d’être en hausse par rapport aux années précédentes, ce chiffre est encore une fois supérieur à ce que relatent les statistiques. Malgrès ces différences, les chiffres officiels recensent tout de même une forte augmentation des cambriolages depuis plusieurs mois (+8 à 10%).

Résultat le sentiment d’insécurité est en forte hausse. En effet en 2008, 13,3% des personnes interrogées disaient avoir ressenti un sentiment d’insécurité. En 2012 ils étaient 16.3%

Quel est le profil du cambrioleur ?

D’après l’ONDRP les vols sont souvent le fait d’une « criminalité organisé ou de réseau ». La plupart du temps les voleurs forcent les portes et évite autant que possible la confrontation avec les victimes ou les forces de l’ordre. en essayant d’être mobile et discret.

Ils ciblent en premier les bijoux, l’or, l’argent liquide. Des choses facile à transporter et qui ont une grosse valeur.

Que faire pour limiter les risques?

Même en cas de courte absence, pensez a toujours fermer à clef, y compris pour sortir les poubelles ou aller chercher le courrier, voir même lorsque vous faîte du jardinage ou lors d’un barbecue. Il existe d’ailleurs désormais de nouveaux produits liés à la domotique comme des lecteurs d’empreintes à combiner à des gâches magnétique. Ainsi même sans être verrouillé à clef, votre porte est fermé et  nécessite soit une clef soit une empreinte pour s’ouvrir (aucun risque de s’enfermer dehors)

Un système qui fonctionne également est de laisser par exemple une radio tourné pour simuler une présence. Et bien entendu, si vous avez un système d’alarme penser à l’enclencher même pour une courte absence.Comment limiter les risques pendant une longue absence ?Les service de police et de gendarmerie mettent en place des opération « tranquillité vacance » et peuvent ainsi organiser leur ronde en prenant en compte les logement qu’il savent inoccupés. Mais il existe aussi des astuce simple pour ne pas attirer les cambrioleurs.Mettre en place un système de renvoie des appel téléphonique, en effet souvent les cambrioleurs appel leurs victime avant pour savoir si quelqu’un est présent. Faire suivre également le courrier ou faite le relever. Une boîte aux lettres pleines est un signe très visible d’absence. Et bien entendu ne vous vantez pas trop sur les réseau sociaux que vous vous absentez longtemps. Enfin la encore la domotique peut vous aider en mettant en place un système automatique d’ouverture et fermeture des volets, ou d’allumage et extinction de la musique automatique ou à distance.

 

Devis gratuit

Envoyez votre demande dès maintenant, nous vous contacterons dans les plus brefs délais pour convenir d’un rendez-vous et établir un devis gratuit.